Pourquoi nos enfants ont autant d'énergie? Que pouvons nous? 

LA NATURE DES ENFANTS EST DE BOUGER
L'enfant explore le monde avec son corps. Il fait des expériences grâce à toutes les parties de son corps. 
Il s'éclate avec son corps. 

image

QUE PASSE T'IL POUR LE PARENT? 
Cependant, ce besoin fondamental de bouger est en conflit avec notre besoin de calme, de repos, de respect... 
Difficile d'avoir un petit zébulon à côté de soi, alors que nous avons besoin de nous reposer un peu après une journée de travail difficile. 
Nous lui demandons de cesser de gesticuler dans tous les sens. Il se peut, alors, qu'il s'arrête, cependant il va garder en lui le besoin de bouger: ses membres qui demandent à s'agiter, ses pieds à sauter, sentir de l'énérgie dans tout le corps, son coeur qui fait boum-boum (comme le coeur de maman quand j'étais dans son ventre)...
Il va contenir tout cela, et à force de contenir la bombe risque d'éxploser en crise, en pleurs... 

COMMENT FAIRE? 
Dans un premier temps, vous pouvez donner de l'information et parler de vous, de votre ressenti " J'ai eu une journée fatiguante au travail, j'aurais besoin de calme". 
Il est fort probable que cela ne soit pas suffisant, car votre enfant a lui aussi des besoins, qu'il n'arrive pas à négliger. 

Vous pouvez, alors, lui proposer un choix "Sois tu restes ici dans le calme, sois tu va danser dans ta chambre" Il a donc la possibilité de gesticuler, et de votre côté votre besoin de calme et de respect  seront entendus. 

Et dans les magasins, comment faire, me diriez-vous? 
L'enfant n'a pas connaissance des codes sociaux, il ne réfléchit pas. Il se reconnecte seulement à ses instincts primaires et fondamentaux. 
Un magasin peut être un super lieu de jeu pour nos enfants, ils peuvent y vivre de formidables aventures à se cacher dans les rayons sous les vêtements, à ramper sur ce sol lisse... Mais voilà, que rapplique encore et encore, le fameux regard de l'autre! 
En donnant de l'information en amont, votre enfant sera capable de savoir ce que vous attendez de lui. Il ne sait pas, il n'est pas capable de deviner, il ne se rappelle pas de tous les codes... 
"Nous allons dans le magasin, j'ai besoin que tu restes près de moi durant tout ce temps, après nous irons faire du vélo au parc. Tu es d'accord?" 

Et malgré toutes ces précautions, votre enfant continue à sauter sur le canapé. Et pourtant vous avez formulé de manière positive, donner de l'information... "Le canapé est fait pour s'asseoir" 
Une amie m'avait partagé son astuce.Son enfant devait lui demander s'il pouvait sauter sur le canapé, ce qui lui permettait parfois de dire "non" quand elle sentait que ça bouillonnait en elle. 

L'enfant avait donc la possibilité, avec l'accord de ses parents de sauter sur le canapé. Elle lui donnait un temps: 2, 5, 10 minutes... 
Bien entendu, j'ai testé cette idée avec mes enfants. Souvent, épuisés, ils s'arrêtaient avant la fin du timer. Ils avaient pu sauter, cela leur avait fait du bien. 

ET SI ON S'ECLATAIT TOUT ENSEMBLE? 
En permettant à votre enfant de bouger, en le laissant libre de ces mouvements, en acceptant ce besoin, votre enfant sera capable de rester immobile. 
Il aura pris plaisir à décharger, à lâcher, à se reconnecter à ses plaisirs fondamentaux, il prendra ainsi plaisir à rester calme et tranquille. 

Il saute, court... "Je vois que tu as envie de bouger"
Vous pouvez lui proposer un jeu de chahut. Les fidèles du blog savent à quel point j'adore le jeu et je vous le recommande vivement. Vous pouvez relire les articles sur ce sujet. 

Vous pouvez aussi lui proposer de danser. 
Cela vous demandera de puiser dans votre reste d'énergie pour vous lancer dans le mouvement, et renverser la vapeur. 
Cependant rapidement vous allez ressentir des effets bénéfiques. Ce moment de danse ou de chahut va répondre au besoin de votre enfant, il va aussi permettre de sécréter de l'ocytocine, l'hormone du bonheur, il va déclencher des rires, il va vous mettre en lien avec votre enfant. Il va recharger son réservoir... et le votre aussi. 
Dansez à la vie, Dansez en famille 
Mettez de la musique transe, electro avec des boum-boum comme le coeur dans le ventre de maman. 
Laissez vous aller, faites les mouvements qui vous font plaisir, qui vous donne le sourire: des balancements, des sauts, ramper par terre... 
Vous allez voir qu'après ce temps de lâcher prise en mouvement, quand tout sera déchargé, votre enfant aura la possibilité de vous accorder un moment de calme.